Château d’Eltz

Au cœur d’une réserve naturelle

S’élevant au cœur d’une forêt, dans un site intact sans route d’importance ni construction moderne à proximité, Eltz incarne mieux que tout autre bâtiment historique l’idée qu’on se fait généralement d’un château du Moyen Âge. Hermann Wiesler, professeur d’histoire de l’art à Berlin, a exprimé par une formule choc le caractère fascinant des lieux: "Le meilleur de l’Allemagne devenu pierre".

Plus de trois cents hectares de la forêt d’Eltz forment une réserve naturelle classée Natura 2000. Il s’agit principalement des prairies humides de la vallée de l’Elzbach, ainsi que d’anciennes "louhhecken", taillis de chênes dont l’écorce fournissait jadis le tanin. Recelant de nombreuses espèces d’arbres endémiques et exotiques, cette forêt constitue par ailleurs un arboretum.

Ses sous-bois et ses espaces aquatiques et humides abritent une grande biodiversité et plusieurs espèces végétales et animales rares. Pour que ce biotope conserve sa qualité exceptionnelle, il importe toutefois que le public qui le traverse à pied, à cheval ou en voiture ne quitte pas les chemins balisés et autorisés.
La conservation de la réserve naturelle d’Eltz est l’affaire de tous.